Le Monde De Selenia Index du Forum
Le Monde De Selenia Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Egon Schiele

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Monde De Selenia Index du Forum -> Le Royaume des sept terres -> Mylène aime
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
sanrever
Admin : Sélénia
Admin : Sélénia

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2007
Messages: 3 885
Date de naissance: 28/02/1981
Localisation: sur le toit du monde
Sexe: Féminin
Signe du Zodiaque: Poissons (20fev-20mar)
鷄 Coq

MessagePosté le: Dim 1 Avr 2007 - 19:41    Sujet du message: Egon Schiele Répondre en citant

Mylène a dit!!!!!

"Je m'ouvre doucement, instinctivement à l'art moderne et contemporain. J'aime la peinture abstraite parce que j'y lis ce que je veux : on ne m'impose rien. C'est comme tomber amoureux de quelqu'un : on ne sait pas qui est vraiment "l'Autre", mais on a soudain envie de le connaître, de percer son mystère tout en sachant qu'on n'y arrivera jamais complètement...


La peinture est un viol ; on s'y ouvre ou pas ; lorsque le viol se transforme en amour, c'est magnifique. J'aime aussi passionnément la peinture d'Egon Schiele. J'aurais pu être son modèle. Lorsque je me regarde dans un miroir, j'ai l'impression d'être une de ses rousses écorchées. Il a tout compris, jusque dans la manière de signer ses toiles. Il y a sans cesse en lui un mélange de vie et de mort, comme s'il avait été conscient qu'il disparaîtrait à vingt-huit ans. La peinture synthétise la vraie folie, l'exaltation la plus intime. Curieusement, j'ai connu quelque chose qui se rapproche dans mon esprit de cette exaltation créatrice, lorsqu'il y a deux ans, je suis montée pour la première fois sur une scène. C'est la plus belle expérience de ma vie. La plus déstabilisante aussi. Mais les mots restent l'essentiel pour moi. Écrire mes chansons, c'est ma raison de vivre. Peut-être parce que dans mes textes, je ne parle que de moi ! C'est de l'égocentrisme artistique..."

Citation extraite du MADAME FIGAROdu 30/11/91

Voici quelques unes de ses oeuvres:

Egon Schiele, Nu à la chevelure noire (debout), 1910
aquarelle et mine de plomb, 54,3 x 30,7 cm



Egon Schiele, "Femme assise à la jambe repliée",1917
craie noire et gouache


__________________________________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Publicité






MessagePosté le: Dim 1 Avr 2007 - 19:41    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
DeRNieR-SouRiRe
Admin : Sélénia
Admin : Sélénia

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2007
Messages: 16 994
Date de naissance: 27/03/1976
Localisation: Dans les nuages
Sexe: Féminin
Signe du Zodiaque: Bélier (21mar-19avr)
龍 Dragon

MessagePosté le: Dim 1 Avr 2007 - 21:07    Sujet du message: Egon Schiele Répondre en citant

j'ai fais la curieuse il y a un moment deja et je suis allée lire sa bio sur le net et j'ai vu quelques unes de ses toiles! c'est assez space ce qu'il peint!
__________________________________________


www.devant-soi.com

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
sanrever
Admin : Sélénia
Admin : Sélénia

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2007
Messages: 3 885
Date de naissance: 28/02/1981
Localisation: sur le toit du monde
Sexe: Féminin
Signe du Zodiaque: Poissons (20fev-20mar)
鷄 Coq

MessagePosté le: Dim 1 Avr 2007 - 21:11    Sujet du message: Egon Schiele Répondre en citant

beaucoup de nus, mais c'est vrai qu'il a son propre style tu vois une de ses toiles tu sais que c'est lui. C'est ça qu'on appel un artiste!
__________________________________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
DeRNieR-SouRiRe
Admin : Sélénia
Admin : Sélénia

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2007
Messages: 16 994
Date de naissance: 27/03/1976
Localisation: Dans les nuages
Sexe: Féminin
Signe du Zodiaque: Bélier (21mar-19avr)
龍 Dragon

MessagePosté le: Dim 1 Avr 2007 - 21:19    Sujet du message: Egon Schiele Répondre en citant

oui c'est vrai, c'est reconnaissable!
__________________________________________


www.devant-soi.com

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Avant que l'ombre...
Modo : Arthur
Modo : Arthur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2007
Messages: 17 187
Date de naissance: 04/07/1988
Localisation: Metz
Sexe: Masculin
Signe du Zodiaque: Cancer (21juin-23juil)
龍 Dragon

MessagePosté le: Mar 3 Avr 2007 - 15:12    Sujet du message: Egon Schiele Répondre en citant

Personnellement, je n'aime guère... Mais son talent n'a rien avoir avec mes appréciations, il doit sûrement être un artiste si on le reconnaît ainsi. Il n'empêche que je ne le remercierai jamais assez de figurer dans une des chansons de Mymy
__________________________________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Dawn
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 16 Avr 2007 - 15:07    Sujet du message: Egon Schiele Répondre en citant

la deuxiéme me fait trop penser à la série de photo pour Dances Remixes!!!
Revenir en haut
sanrever
Admin : Sélénia
Admin : Sélénia

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2007
Messages: 3 885
Date de naissance: 28/02/1981
Localisation: sur le toit du monde
Sexe: Féminin
Signe du Zodiaque: Poissons (20fev-20mar)
鷄 Coq

MessagePosté le: Lun 16 Avr 2007 - 20:36    Sujet du message: Egon Schiele Répondre en citant

un peu ouai!!
__________________________________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Avant que l'ombre...
Modo : Arthur
Modo : Arthur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2007
Messages: 17 187
Date de naissance: 04/07/1988
Localisation: Metz
Sexe: Masculin
Signe du Zodiaque: Cancer (21juin-23juil)
龍 Dragon

MessagePosté le: Mar 17 Avr 2007 - 16:36    Sujet du message: Egon Schiele Répondre en citant

Oui, c'est vrai, peut-être y a-t-il une parenté inconsciente entre les deux images lol
__________________________________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
DeRNieR-SouRiRe
Admin : Sélénia
Admin : Sélénia

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2007
Messages: 16 994
Date de naissance: 27/03/1976
Localisation: Dans les nuages
Sexe: Féminin
Signe du Zodiaque: Bélier (21mar-19avr)
龍 Dragon

MessagePosté le: Dim 1 Mar 2009 - 18:07    Sujet du message: Egon Schiele Répondre en citant

Nous continuons l'expérience de recherches avec Egon Schiele, vous pouvez mettre des interviews, photos, œuvres...

Le but de ces recherches est de pouvoir mettre en commun tout ce qu'on pourra trouver sur Egon Schiele et son travail. A la fin du mois écoulé, je ferais une synthèse de toutes les recherches et cette synthèse sera mise en ligne sur le site!

On compte sur vous tous pour que ces recherches soient fructueuses!
__________________________________________


www.devant-soi.com

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
mymy
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 5 Mar 2009 - 21:55    Sujet du message: Egon Schiele Répondre en citant

Egon Schiele est autrichien. Il est
né près de Vienne le 12 juin 1890
d'une mère catholique tchèque et
d'un père protestant allemand. Il a
trois sœurs. L'une d'elles épouse-
ra d'ailleurs le peintre Anton
Peschka. Adolf, son père, qui tra-
vaille pour les chemins de fer,
l'encourage dans sa passion très
précoce pour le dessin. A seize
ans, Egon entre à l'Académie des
Beaux Arts de Vienne. Il y croise
Gustav Klimt. A l'instar de ce
dernier, Schiele va rapidement
devenir une figure marquante de
l'expressionnisme autrichien. Il
commence banalement par
peindre des paysages. Mais c'est
lorsqu'il s'attarde sur des por-
traits qu'il affirme le mieux son
style. Il se spécialise dans les
contorsions de corps et de
visages, y compris lorsqu'il s'agit
d'autoportraits - et ils sont nom-
breux ! Ses modèles sont le plus
souvent cadavériques et érotisés.
On compte pas moins de soixan-
te-trois nus parmi ses toiles. Deux
d'entre eux sont des autoportraits
du peintre en train de se mastur-
ber. Son goût prononcé pour la
provocation le mène en prison au
printemps 1912 pour immoralité
publique. Il se voit confisquer ses
dessins érotiques. Il réalise alors
de nombreuses créations sur la
détention, notamment «Autopor-
trait en prison».
Côté vie privée, Egon Schiele et Valérie Neuziel se séparent en 1915.
Le 17 juin de la même année, il épouse
Edith Harms,
rencontrée un an plus tôt. Dès
lors, l'aspect ouvertement sexuel
de ses toiles s'adoucit. En outre,
ses représentations de corps sont
moins torturées et moins fragiles.
Ses créations deviennent en cela
plus proches de celles de son alter
ego et ami Klimt. Ce dernier
meurt au début de l'année 1918.
Quelques mois plus tard, Schiele
le rejoint, emporté par l'épidémie
de grippe espagnole qui sévit
alors en Europe. Il n'a que vingt-
huit ans. Sa femme, enceinte de
six mois, part trois jours avant lui,
terrassée par le même fléau.
L'œuvre d'Egon Schiele (300
tableaux référencés) ne pouvait
que trouver un écho favorable
auprès de Mylène. On imagine
volontiers que la star partage avec
lui le même besoin d'exprimer à
travers la création ses névroses et
ses angoisses. Lorsqu'elle choisit
le langage de la peinture comme
champ sémantique pour sa chan-
son «Je te rends ton amour»,
Mylène rend un hommage appuyé
à Egon Schiele. D'abord en le
citant clairement dans le texte
(«De mon seul maître : Egon
Schiele»), mais aussi en reprenant
«La femme nue debout», titre
d'une série de quatre toiles du
maître. La chanteuse se recon-
naît pleinement dans l'oeuvre du
peintre : «J'aime passionnément
la peinture d'Egon Schiele.
J'aurais pu être son modèle.
Lorsque je me regarde dans un
miroir, j'ai l'impression d'être
une de ses rousses écorchées. Il a
tout compris, jusque dans la
manière de signer ses toiles.»
Logo je te rends ton amour
s'inspire de la signature d'Egon Schiele

signature d'Egon Schiele

Revenir en haut
mymy
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 5 Mar 2009 - 21:59    Sujet du message: Egon Schiele Répondre en citant

la femme nue debout



reproduction d'Edith assise une jambe repliée
Revenir en haut
mymy
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 5 Mar 2009 - 22:03    Sujet du message: Egon Schiele Répondre en citant

une autre image de sa signature

Revenir en haut
mymy
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 5 Mar 2009 - 22:05    Sujet du message: Egon Schiele Répondre en citant

son oeuvre

Ses œuvres sont nombreuses et remarquables du point de vue du dessin.

Celui-ci est très net, avec un trait marqué, énergique et sûr, parfois même violent. La connaissance du corps humain qu'a Egon Schiele est d'autant plus remarquable qu'il ne fait pas disparaître le squelette sous la chair, il le dessine dans la logique de ses mouvements et postures et lui donne ainsi trois dimensions, au lieu que ce soit deux, comme c'est souvent le cas chez d'autres artistes. Ses portraits et ses nus sont en outre saisis dans des poses insolites, voire caricaturales, Egon Schiele ayant étudié les attitudes de certains déments dans un asile psychiatrique, ainsi que les positions des marionnettes manipulées, ce qui donne cet aspect « désarticulé » propre à certains de ses personnages et à son art.

Schiele a fait près d'une centaine d'autoportraits se représentant parfois nu, avec un visage desséché et tourmenté, ou affligé d'un strabisme impressionnant, allusion humoristique à son nom de famille: en effet, « schielen » signifie loucher en allemand, et nombre de critiques hostiles à son art n'hésitaient pas à en faire des jeux de mots.

Ses peintures provoquaient et provoquent sans doute encore les spectateurs, suscitant chez eux un certain malaise par leur rapport à la mort et à l'érotisme, mais aussi par certaines couleurs verdâtres de la décomposition.

Egon Schiele a également écrit des poèmes dont certains ont été traduits par Nathalie Miolon et publiés par Comp'Act sous le titre Moi, éternel enfant (édition bilingue).
Revenir en haut
mymy
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 5 Mar 2009 - 22:07    Sujet du message: Egon Schiele Répondre en citant

Mylène ET EGON SCHIELE.
"Je m'ouvre doucement, instinctivement à l'art moderne et contemporain. J'aime la peinture abstraite parce que j'y lis ce que je veux : on ne m'impose rien. C'est comme tomber amoureux de quelqu'un : on ne sait pas qui est vraiment "l'Autre", mais on a soudain envie de le connaître, de percer son mystère tout en sachant qu'on n'y arrivera jamais complètement...
La peinture est un viol ; on s'y ouvre ou pas ; lorsque le viol se transforme en amour, c'est magnifique. J'aime aussi passionnément la peinture d'Egon Schiele. J'aurais pu être son modèle. Lorsque je me regarde dans un miroir, j'ai l'impression d'être une de ses rousses écorchées. Il a tout compris, jusque dans la manière de signer ses toiles. Il y a sans cesse en lui un mélange de vie et de mort, comme s'il avait été conscient qu'il disparaîtrait à vingt-huit ans. La peinture synthétise la vraie folie, l'exaltation la plus intime. Curieusement, j'ai connu quelque chose qui se rapproche dans mon esprit de cette exaltation créatrice, lorsqu'il y a deux ans, je suis montée pour la première fois sur une scène. C'est la plus belle expérience de ma vie. La plus déstabilisante aussi. Mais les mots restent l'essentiel pour moi. Écrire mes chansons, c'est ma raison de vivre. Peut-être parce que dans mes textes, je ne parle que de moi ! C'est de l'égocentrisme artistique..."
Citation extraite du MADAME FIGAROdu 30/11/91
Revenir en haut
mymy
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 5 Mar 2009 - 22:07    Sujet du message: Egon Schiele Répondre en citant

QUELQUES POEMES DE EGON SCHIELE...
Autoportrait:
Un songe éternel, plein de la plus douce exubérance de vie,
Sans trêve ni repos, avec l'angoisse d'une intime souffrance enfermée en moi, dans mon âme.
Flambe, brûle, et élève-toi à la hauteur du combat,
Spasme convulsif du cœur.
J'examine, pèse, - et suis follement animé d'un désir incoercible.
- Il est vain de se torturer l'esprit, effort absurde, incapable de parvenir aux idées.
Parle le langage de celui qui crée, et donne.
- Démons ! Brisez la violence!
-Votre langue, - votre signe, - votre pouvoir.
[1910]
Le portrait de la jeune fille à la pâleur mystérieuse:
Une pollution de mon amour, - oui. J'aime tout. La jeune fille est venue, j'ai reconnu son visage, son inconscient, ses mains d'ouvrières ; oui, j'aimais tout en elle. Je n'ai pu m'empêcher de faire son portrait, parce qu'elle a ce regard, et qu'elle m'était si proche. - A présent, elle n'est plus là. A présent je retrouve seulement son corps.
[1910]
Portrait de l'artiste en jeune homme:
L'art reste éternellement le même : l'art
C'est pourquoi il n'y a pas d'art nouveau.
Il y a de nouveaux artistes [...].
Le nouvel artiste est et doit être d'une totale honnêteté envers lui-même.
Il doit être créateur.
Il doit être capable de bâtir, complètement seul, ses propres fondations, sans se reposer ni sur le passé, ni sur la tradition [...].
Rien ne lui est plus opposé que les formules.
[1909]
L'amour et la mort:
Nous vivons dans l'époque la plus phénoménale que le monde ait jamais connu.
Nous sommes habitués à toutes sortes de privations.
Des centaines de milliers de gens ont une mort lamentable.
Chacun doit subir son destin, dans la vie et la mort.
Nous nous sommes endurcis, et plus rien ne nous fait peur.
Tout ce qui existait avant 1914 appartient à un autre univers
-Nous regardons donc toujours vers l'avenir.
[1914]
Revenir en haut
mymy
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 5 Mar 2009 - 22:09    Sujet du message: Egon Schiele Répondre en citant

egon schiele - moi, éternel enfant
éditions comp'act 1998 (extrait)




Dans sa postface, Nathalie Miolon rappelle qu’on doit à Arthur Roessler (un ami du peintre) d’avoir fait éditer ces poèmes, mais qu’il leur porta tout autant préjudice en les corrigeant abondamment, les modifiant en profondeur. Cette part méconnue de l’oeuvre d’Egon Schiele ne nous est donc parvenue sous sa forme originale et non tronquée qu’en 1977. Elle n’en est pourtant ni la part maudite, ni l’enfer : nettement moins dérangeante que ne le sont ses peintures et dessins, sa poésie n’est pas inintéressante, parce qu’elle confirme que Schiele est d’abord peintre et que lorsqu’il écrit, il ne cesse pas de l’être, trouvant même dans les ressources de la langue des moyens de créer des matières, des couleurs et des ombres, notamment dans ce plaisir qu’il trouve aux compositions lexicales : "troncs-pupilles", "étangs-miroirs", "arbres-régates", "les arbres-tempête" en sont quelques exemples. Poésie d’un peintre qui se dit "voyant" et appréhende donc le monde par la vue, qui trouve à y exercer frénétiquement sa pulsion scopique, que ce soit dans "les troncs-pupilles qui s’enchevêtrent", les yeux des oiseaux dans lesquels "(il) (s)e voyai(t) rose avec des yeux brillants" ou dans l’évocation du "long voyeur portant lunettes". On sait que le dessinateur autrichien se représentait souvent dans ses autoportraits marqué d’un fort strabisme, manière de répondre aux critiques de l’époque qui n’hésitaient pas à jouer du calembour auquel invitait son nom pour l’égratigner (le verbe schielen signifie loucher). Strabisme, pour exprimer peut-être aussi ce basculement d’un regard tourné vers l’extérieur à une vision intérieure qui, en pleine diffusion des théories freudiennes, scrute "la torture de la pensée", les "effrayantes douleurs au-dedans, dans l’âme", "l’éternel état de rêve" dont parle Schiele. Strabisme encore, pour marquer son anti-conformisme, sa divergence de vue avec la morale bourgeoise bien pensante de l’époque, et plus encore avec l’académisme : "et je ris / en peignant pour moi-même l’hiver blanc en été". Une poésie de la vision, étrangement saturée de couleurs et de lumières, comme dans les rêves ou les hallucinations, au point qu’elles s’y mélangent parfois exagérément, comme s’il s’agissait d’essais faits à même la palette : le "brun-vert-passé" ou "le pré vert-gris-orange", mieux encore : le "vert-jaune, vert-bleu, vert-rouge, vert-mauve, vert-soleil et vert-frisson" du parc. Ce sont parfois les contrastes qui l’emportent (rappelant les dessins au crayon) : ainsi de "la ville noire" sous "le ciel blanc". Parfois, à l’inverse, les sujets s’évanouissent dans le fond à la manière d’une estampe ou d’une aquarelle : "points jaunes sur fond jaune". Autre exemple : "Dehors, dans un champ-couleur / se sont fondues des silhouettes colorées, / les bruns paysans broussailleux au bord du chemin brun / et des jeunes filles jaunes dans le champ de muguets". Si Schiele est réputé pour ses représentations de la figure et du corps humains, beaucoup de poèmes ont une dimension plus bucolique. Ce sont les paysages de la campagne qu’il rejoint après avoir quitté Vienne en 1911 qui sont évoqués au fil des textes. Encore que certains de ces tableaux acquièrent une dimension charnelle et érotique : "Les arbres-colonnes traçaient justement des lignes vers le lointain, / en s’affaissant / sensuellement dans leur rondeur-longueur ; je pensai à mes visions-portraits colorées. " Champs ventés, "routes mouillées" ou plaines pluvieuses d’où se détachent des figures d’humbles paysans laborieux, un joueur aveugle d’orgue de barbarie ou des "oiseaux grelottants". Manière là encore de se positionner, à rebours de la bourgeoisie et de l’aristocratie urbaine : "j’ai maudit aussitôt l’argent (...) ce vénal, l’argent-profit". La ville n’est pas absente mais souvent associée à la figure paternelle, symbolisant à elle seule la chute et la mort : "Commencèrent les temps morts et les écoles sans vie. / J’arrivai dans des villes mortes, sans fin, et je portai mon deuil. / À cette époque, je vécus l’agonie de mon père". Le père frappé par la syphilis va profondément marquer l’imaginaire du peintre, au point de nouer dans son esprit, et d’une manière indélébile, la sexualité à la mort. De même que les chairs féminines aux silhouettes cachectiques ont des reflets verdâtres de viande putréfiée dans les peintures, les figures féminines évoquées dans les poèmes ont la "pâleur morte" des fantômes. Je pense à cette "dame bleue dans la verdure" ou à ces "jeunes filles blafardes et blanches (qui lui) montraient / leurs jambes noires et leurs jarretelles rouges et parlaient avec des doigts noirs". La poésie de Schiele dit explicitement cette aspiration contradictoire aux pulsions de vie et de mort ("comme c’est bon ! – Tout est mort vivant"), exacerbée chez lui, mais dont il n’hésite pas à faire une qualité essentielle de la condition humaine : "Je suis Homme, j’aime la mort et j’aime la vie".
Revenir en haut
mymy
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 5 Mar 2009 - 22:15    Sujet du message: Egon Schiele Répondre en citant

La signature d'Egon Schiele explication

La signature elle même de l'artiste prend un sens dans ses tableaux. Il accorde beaucoup d'importance à la composition de celle ci où il indique son prénom, son nom et la date sous une forme close, comme un cachet d'authentification. Selon les toiles, il appose parfois une ou plusieurs signatures, signifiant en cela celles qui étaient plus importantes pour lui. D'autres ne sont pas signées, sans doute pour mettre en évidence leur côté inachevé qu'il leur accorde.Sur certains dessins, la signature est placée à l'inverse du sens du dessin pour la lire, pour créer la distance par rapport à ce que l'on voit.

Analyse du travail du peintre (infos générales)

Ses premiers travaux s'inspirent de l' impressionisme, mais très vite, il est attiré par la Sécession Viennoise. Son travail est alors très marqué par les travaux de Gustav Klimt. Mais d'autres influences telles que celles de Van Gogh, de Hodler, et de Georges Minne jouent aussi un rôle essentiel dans l'évolution et la construction de son style. ll peint des portraits, car ils sont pour lui à l'époque une activité lucrative. L' une des oeuvres qui marque alors un tournant dans l'évolution de son travail pictural est le "Portrait de Gerti Schiele ", sa soeur, qu'il peint en 1909 . Il la représente sur un fond vide, monochrome et uniforme. Cette mise en valeur du sujet sur des fonds monochromes sera l'une des caractéristiques de son style et marquera beaucoup d'oeuvres qu'il réalisera par la suite.

C'est à partir des années 1910 qu'il commence donc à affirmer ce style plus personnel caractérisé par le dépouillement de la forme, la sobriété du contenu, l'utilisation d' arrière plans sans ornement, sur lequel le personnage ou le sujet se détache. De plus, Schiele attache un très grande importance aux autoportraits. Il ne cherche pas à représenter sa condition sociale ni son état émotionnel, mais il cherche à transcrire l'intériorité angoissée du moi, par les positions excentriques du corps ou des mains qu'il peint. Ces positions non conventionnelles, les poses extrêmes,les traits déformés et grimaçants, créent une distance avec le spectateur et lui cause une gêne, voire une tension

L'originalité totale d'Egon Schiele est finalement qu'il fait du corps humain un puissant support de l'expressivité.
Au cours de l'année 1910, il peint un grand nombre de nus expressifs.ll quitte Krumau en 1911 et s'établit à Neulenbach pour vivre avec son modèle Valérie Neuziel, dite Wally.
En 1912, à la suite d'une comdamnation pour distribution de dessins immoraux, il se voit confisquer quelques-uns uns de ses dessins érotiques, et fait trois jours de prison à la suite du procès de Sankt Polten.Son sentiment d'injustice et de révolte grandit : il réalise un certain nombre de dessins érotiques de plus en plus provoquants. Sa révolte contre la société est exacerbée et trouve son expression dans un certain nombre d'oeuvres comme par exemple "Le Cardinal et la Nonne" ou dans des autoportraits où il se peint en une victime incomprise.

Schiele donne aussi aux mains une grande importance. La main, et le geste sont généralement très expressifs et prennent aussi des poses particulières, voire énigmatiques qui influencent profondément le caractère du tableau, ou sa signification. Les mains, tout comme les visages semblent être pour Egon Schiele non pas des moyens de communiquer au sens habituel, mais des moyens d'exprimer son être profond en dehors de toute convention sociale.

Dans son oeuvre, le nu occupe une place très importante. Il est en effet fasciné par le corps humain, par sa précarité et par les pulsions dont il est l'objet. Le corps de le femme l'inspire et il peint au cours des années des toiles dont les modèles prennent des positions de plus en plus provoquantes, et exhibant les organes génitaux. Les personnages sont souvent dans des poses figées, sans expressivité, mais remplies d'angoisse. C'est ainsi que le nu érotique et obcène a une place importante chez Schiele qu'il représente le sexe masculin ou féminin, c'est toujours de manière univoque.

Egon Schiele dessine vite. Il a un "coup de crayon", qui constitue une caractéristique à part entière de son art. Pour lui, le dessin a une valeur pour son côté allusif, immédiat,spontané, inachevé. La coloration des dessins sert qu'à renforcer l' expression qu'il veut donner au sujet. Mais il évoluera progressivement en donnant aux parties arrondies du corps des formes anguleuses soulignées de traits fins,et exacts. Il lui arrive ausi parfois de ne pas achever le dessin, de ne pas traiter le sujet jusqu'au bout, et de laisser le tableau inachevé
Revenir en haut
mymy
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 5 Mar 2009 - 22:15    Sujet du message: Egon Schiele Répondre en citant

L'oeuvre d'Egon Schiele se comprend par les épreuves et les événements qui ont affecté sa vie et tous les moments les plus marquants de son existence, depuis la mort de son père, tel son incarcération, sa séparation avec sa maîtresse, ou celui de son mariage sont des moments d'une émotion intense qu'il s'est appliqué à traduire au travers ses toiles. Cependant au-delà du caractère anecdotique ou autobiographique de l' œuvre, Egon Schiele est allé à la recherche de son être au travers cette expression picturale si caractérisée qui émane de toute sa production. Ses nombreux autoportraits sont le témoignage de cette quête intérieure constante chez lui.
Revenir en haut
L'Ame Stram Gram
Modo : Arthur
Modo : Arthur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2007
Messages: 4 653
Date de naissance: 11/04/1978
Localisation: Marne
Sexe: Féminin
Signe du Zodiaque: Bélier (21mar-19avr)
馬 Cheval

MessagePosté le: Jeu 5 Mar 2009 - 23:56    Sujet du message: Egon Schiele Répondre en citant

2 photos de lui :






__________________________________________


MylBisousXXL - CristL
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:11    Sujet du message: Egon Schiele

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Monde De Selenia Index du Forum -> Le Royaume des sept terres -> Mylène aime Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com