Le Monde De Selenia Index du Forum
Le Monde De Selenia Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

FRANCE 3: LA PROGRAMMATION

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Monde De Selenia Index du Forum -> La Cité interdite -> Les loisirs d'Arthur -> TV -> Archives TV 2008
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
DeRNieR-SouRiRe
Admin : Sélénia
Admin : Sélénia

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2007
Messages: 16 994
Date de naissance: 27/03/1976
Localisation: Dans les nuages
Sexe: Féminin
Signe du Zodiaque: Bélier (21mar-19avr)
龍 Dragon

MessagePosté le: Jeu 3 Jan 2008 - 00:30    Sujet du message: FRANCE 3: LA PROGRAMMATION Répondre en citant

Alors que vient de s’achever au Tchad le procès de six Français, trois Tchadiens et un Soudanais dans l’affaire de l’Arche de Zoé, le magazine « Pièces à Conviction » revient sur cette incroyable affaire pour permettre à chacun d’y voir un peu plus clair et de se rendre compte que la vérité est peut-être un peu plus complexe qu’il n’y parait.

Pour cela, le magazine bénéficie de l’aide et du témoignage exceptionnel de Marie-Agnès Péleran, journaliste de France 3 et famille d’accueil, libérée en compagnie des deux autres journalistes par Nicolas Sarkozy. Dans un récit à la première personne, Marie-Agnès Péleran racontera comment elle a connu l’Arche de Zoé, mais aussi ce qui s’est passé sur le terrain depuis le tout début de cette incroyable histoire, ce qu’elle a vécu, ses premiers doutes…

Ensuite, les équipes du magazine qui ont mené l’enquête en France et au Tchad pour retrouver tous les protagonistes de l’histoire, vont essayer de répondre à quelques questions essentielles. L’Etat français était-il au courant ? Certains de ses services ont-ils facilité les démarches de l’Arche de Zoé ? Comment l’association a-t-elle financé cette épopée ? Et au Tchad ? Comment en pleine zone de guerre, l’association a-t-elle pu passer inaperçue, malgré la présence de dizaines d’ONG, de milliers de militaires et d’espions de tous bords ?

Diffusion : dimanche 6 janvier à 23h10 sur France 3, rediffusion le dimanche 13 janvier à 20h40 sur France 5.
__________________________________________


www.devant-soi.com

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Jeu 3 Jan 2008 - 00:30    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
DeRNieR-SouRiRe
Admin : Sélénia
Admin : Sélénia

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2007
Messages: 16 994
Date de naissance: 27/03/1976
Localisation: Dans les nuages
Sexe: Féminin
Signe du Zodiaque: Bélier (21mar-19avr)
龍 Dragon

MessagePosté le: Jeu 3 Jan 2008 - 00:43    Sujet du message: FRANCE 3: LA PROGRAMMATION Répondre en citant

En Février sur France 3, Mireille Dumas recevra dans un numéro de « Vie privée, vie publique » des invités qui ont fait les gros titres des journaux. Il suffit d’évoquer leur nom ou leur histoire pour que l’opinion publique s’enflamme.

Mais qui sont vraiment ces hommes et ces femmes par qui le scandale arrive ? Sur le plateau de « Vie privée, vie publique », des personnalités aussi différentes que Christine Deviers-Joncour, un nom à jamais associé au scandale politico-financier de l’affaire Elf, le grand entraîneur Rolland Courbis, aussi connu pour ses « coups de gueule » que pour ses démêlés judiciaires et financiers.

Egalement sur le plateau le père Léon Laclau dont l’histoire d’amour avec Marga a fait tant de bruit dans les médias et dans la hiérarchie de l’Eglise, ou encore le député Jean Lassalle qui fit la grève de la faim pour sauver une usine de sa vallée.

Beaucoup moins scandaleux mais tout aussi truculent, le comédien Michel Galabru sera, par ailleurs, l’invité de Mireille Dumas pour sa « rencontre en exclusivité ».
__________________________________________


www.devant-soi.com

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
DeRNieR-SouRiRe
Admin : Sélénia
Admin : Sélénia

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2007
Messages: 16 994
Date de naissance: 27/03/1976
Localisation: Dans les nuages
Sexe: Féminin
Signe du Zodiaque: Bélier (21mar-19avr)
龍 Dragon

MessagePosté le: Jeu 3 Jan 2008 - 00:45    Sujet du message: FRANCE 3: LA PROGRAMMATION Répondre en citant

A l'occasion du Championnat d'Europe de Patinage Artistique qui se dérouleront à Zagreb (croatie) du 21 au 27 janvier 2008, France 3 retransmettra en direct le programme Libre Messieurs jeudi 24 janvier à 20h50.

L'année dernière à Varsovie (Pologne), Brian Joubert avait remporté la médaille d'or, suivi de Tomas Verner (République tchèque) et de Kevin Perren (Belgique). Brian Joubert ira bien défendre son titre du 21 au 27 janvier 2008. Pour le reste de la sélection française dans cette discipline, nous retrouverons : Yannick Ponsero et Alban Préaubert.

Les commentaires seront assurés par Nelson Monfort, Philippe Candeloro et Annick Dumont.
__________________________________________


www.devant-soi.com

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
DeRNieR-SouRiRe
Admin : Sélénia
Admin : Sélénia

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2007
Messages: 16 994
Date de naissance: 27/03/1976
Localisation: Dans les nuages
Sexe: Féminin
Signe du Zodiaque: Bélier (21mar-19avr)
龍 Dragon

MessagePosté le: Jeu 3 Jan 2008 - 00:48    Sujet du message: FRANCE 3: LA PROGRAMMATION Répondre en citant

Marina Carrère d’Encausse et Michel Cymes présenteront fin janvier sur France 3 une grande soirée en direct consacrée à... la sexualité. Avec de nombreux invités en plateau, l'émission répondra à toutes les questions qu’on n’ose jamais poser.

Les Français sont parmi ceux qui font le plus souvent l’amour dans le monde ! 120 fois en moyenne par an, contre 103 en moyenne mondiale… Pourtant, 75 % d’entre eux se disent insatisfaits de leurs relations sexuelles… Pourquoi ?

Une personne sur trois seulement accepte de parler de ses problèmes de sexualité à son médecin. Les autres se tournent vers Internet, les livres, les expositions, la radio et… la télévision.

Cette émission s’adressera à tous les publics et se divisera en trois grands chapitres : la connaissance de sa sexualité, ses dysfonctionnements et le plaisir. Sur le plateau seront invités de nombreux médecins, dont le pédopsychiatre Marcel Rufo et le gynécologue et sexologue Sylvain Mimoun.
__________________________________________


www.devant-soi.com

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
DeRNieR-SouRiRe
Admin : Sélénia
Admin : Sélénia

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2007
Messages: 16 994
Date de naissance: 27/03/1976
Localisation: Dans les nuages
Sexe: Féminin
Signe du Zodiaque: Bélier (21mar-19avr)
龍 Dragon

MessagePosté le: Jeu 3 Jan 2008 - 00:49    Sujet du message: FRANCE 3: LA PROGRAMMATION Répondre en citant

Elles sont jeunes, seules, sans travail et déjà mères. La réalisatrice Andrea Rawlins-Gaston a suivi la quotidien de trois jeunes femmes pendant neuf mois dans leurs galères et leur difficile apprentissage de la maternité. Un document qui sera diffusé lundi 21 janvier à 20h50 sur France 3.

Mi-femmes mi-enfants, ces jeunes mamans isolées - qui seraient près d’un million en France - n’ont qu’un souhait : passer du monde de la survie à celui de la vie, et devenir des mères comme les autres… Sans travail, sans famille et sans conjoint, Noémie, Séverine et Aurélie, âgées de 19 à 24 ans, élèvent, seules et dans la plus grande précarité, leurs enfants.

Séverine
De loin, cette jeune Amiénoise de 24 ans a la silhouette d’une étudiante. Et pourtant, en s’approchant, son regard triste et inexpressif en dit long sur les affres de son existence. Déjà mère d’une petite fille de 5 ans, Manon, dont on lui a retiré la garde faute de moyens nécessaires pour l’élever, Séverine confie à demi-mots qu’elle est à nouveau enceinte, d’un autre garçon avec lequel elle a rompu. Ayant arrêté ses études en troisième, elle cumule depuis des missions courtes d’intérim (femme de ménage, caissière de supermarché…) et vit chez ses parents. Redoutant la réaction de sa mère, la jeune femme repousse l’annonce de la nouvelle. Idem avec Manon qui vit avec son père, Eric, et qu’elle n’a pas vue depuis des mois. « Que va-t-elle penser ? J’ai déjà honte de ma situation, de ne pas avoir de ressources suffisantes pour m’occuper d’elle. » Mais pour Séverine, la décision est prise : elle va garder son enfant. Epaulée par une assistante sociale, elle va tout faire pour que, cette fois, on ne lui retire pas sa garde…

Noémie
Cette jeune brunette de 22 ans revient de loin. Après un lourd conflit familial, cette ancienne brillante élève de première S fugue de chez elle et vit pendant deux ans dans la rue avec son petit copain. A bord d’un camion acheté avec leurs économies, ils sillonnent la France au gré de l’argent récolté en faisant la manche. Leur road-movie s’arrête net lorsque Noémie tombe enceinte. Abandonnée, Noémie rentre à Beauvais et se tourne vers les services sociaux pour donner un toit à sa fille, Saskia. Logée dans un 30 m2 sans salle de bains et toilettes sur le palier, Noémie multiplie les démarches pour offrir un appartement décent à sa fille. « Je veux m’en sortir, trouver un travail pour que Saskia ait une bonne image de sa mère. C’est important de donner l’exemple. » Mais la liste d’attente pour l’obtention d’un logement social est longue. En attendant, Noémie bénéficie de l’aide précieuse d’une puéricultrice qui veille à prévenir tous les comportements démissionnaires, voire violents, chez ces jeunes mamans en détresse.

Aurélie
A Laon, en Picardie, Aurélie, 19 ans, vit avec sa fille de un an et demi, Fanny, dans un centre maternel. Objectif : apprendre à être une maman responsable et autonome. Placée en foyer à l’adolescence et mère à 17 ans, la jeune fille a vécu les premiers mois chez la famille du père de Fanny, avant de tout plaquer. Aurélie a été SDF pendant huit mois avant de réagir et de tout faire pour récupérer sa fille. « J’ai eu envie que ma fille ne connaisse pas la même jeunesse que la mienne. J’ai été victime d’attouchements sexuels de mon père, et ma mère ne m’a pas crue. Elle m’a même rejetée. Moi, je refuse d’abandonner Fanny. » Epaulée par des éducateurs pour bien gérer son quotidien de maman, Aurélie sait qu’elle n’aura pas droit à une seconde chance. A la moindre incartade de sa part, le père de Fanny, lui aussi sans ressources, peut récupérer la garde. Mais Aurélie a la foi. D’ici un an, Fanny rentrera à l’école. Elle pourra alors reprendre sa formation professionnelle où elle l’avait laissée à l’annonce de sa grossesse. « Il faut que je travaille pour que ma fille fasse de longues et belles études, qu’elle trouve un mari et qu’elle soit beaucoup plus heureuse que moi. »
__________________________________________


www.devant-soi.com

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Avant que l'ombre...
Modo : Arthur
Modo : Arthur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2007
Messages: 17 187
Date de naissance: 04/07/1988
Localisation: Metz
Sexe: Masculin
Signe du Zodiaque: Cancer (21juin-23juil)
龍 Dragon

MessagePosté le: Jeu 3 Jan 2008 - 01:51    Sujet du message: FRANCE 3: LA PROGRAMMATION Répondre en citant

Dis, par curiosité, tu les tires d'où, ces résumés ? C'est toi qui les fais comme une grande ?
__________________________________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
DeRNieR-SouRiRe
Admin : Sélénia
Admin : Sélénia

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2007
Messages: 16 994
Date de naissance: 27/03/1976
Localisation: Dans les nuages
Sexe: Féminin
Signe du Zodiaque: Bélier (21mar-19avr)
龍 Dragon

MessagePosté le: Jeu 3 Jan 2008 - 03:28    Sujet du message: FRANCE 3: LA PROGRAMMATION Répondre en citant

je ne révèle jamais mes sources même sous la menace!
non je ne fais pas les résumés, je n'ai pas le temps pour ca.
j'ai trouvé un site qui ne parle que de la télé et je vais prendre dessus toutes les infos, un site bien précieux d'ailleurs que je remercie pour ses infos toutes chaudes tous les jours.
__________________________________________


www.devant-soi.com

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Avant que l'ombre...
Modo : Arthur
Modo : Arthur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2007
Messages: 17 187
Date de naissance: 04/07/1988
Localisation: Metz
Sexe: Masculin
Signe du Zodiaque: Cancer (21juin-23juil)
龍 Dragon

MessagePosté le: Jeu 3 Jan 2008 - 14:02    Sujet du message: FRANCE 3: LA PROGRAMMATION Répondre en citant

Ben c'est super
__________________________________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
DeRNieR-SouRiRe
Admin : Sélénia
Admin : Sélénia

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2007
Messages: 16 994
Date de naissance: 27/03/1976
Localisation: Dans les nuages
Sexe: Féminin
Signe du Zodiaque: Bélier (21mar-19avr)
龍 Dragon

MessagePosté le: Ven 4 Jan 2008 - 11:38    Sujet du message: FRANCE 3: LA PROGRAMMATION Répondre en citant

A partir du samedi 19 janvier, France 3 diffusera à 20h50 « Les oubliées », une série de 6 épisodes de 52 minutes réalisée par Hervé Hadmar et interprétée par Jacques Gamblin.

L'histoire : Depuis quinze ans, six jeunes femmes ont disparu. Aucun corps retrouvé : juste des vêtements lavés, repassés et déposés sur des bancs publics. Au milieu des vêtements, à chaque fois, une petite statuette de porcelaine. Une statuette de la Vierge Marie… L’histoire d’un homme : Christian Janvier, hanté par six oubliées. Un homme malade, victime de troubles de la mémoire, qui ne sait plus où chercher pour trouver la vérité.

Episode 1 à 20h50
Christian Janvier est sur l’affaire des Oubliées depuis quinze ans. Proche des familles des six disparues, il refuse d’abandonner les recherches. Aidé dans son enquête par Olivier Ducourt, un jeune gendarme, il découvre la disparition d’une septième jeune femme, Sylvie Trébourg.

Episode 2 à 21h50
Le corps d’une septième victime a été retrouvé dans le jardin de Roland Guerrand. Mais s’il a bien tué Sylvie Trébourg, Roland Guerrand n’est pas celui que Janvier cherche depuis plus de quinze ans.

Les prochains épisodes seront diffusés chaque samedi.

En savoir plus sur la série...

C'est l’histoire d’un homme, le gendarme Christian Janvier, magnifiquement interprété par Jacques Gamblin. Un homme hanté par six jeunes filles assassinées. Un homme malade, victime de troubles de la mémoire… Tels sont les postulats de départ de ce thriller en six épisodes signé Hervé Hadmar. Une histoire haletante, des images à la fois réalistes et oniriques et une partition originale entêtante : c’est sûr, Les Oubliées réinventent les codes du film policier à la télévision !

Entretien avec le réalisateur Hervé Hadmar, co-auteur avec Marc Herpoux de cette hallucinante histoire…

Un homme qui se perd
Les Oubliées sont nées d’une constatation : dans beaucoup d’affaires criminelles, on retrouve souvent un homme seul, qui enquête depuis plusieurs années sur une affaire et qui s’est mis en danger dans sa vie personnelle et professionnelle — il y a quelques cas célèbres en France —, un homme hanté, possédé par son enquête. C’est ce que j’avais envie de raconter.

Les codes du thriller
Le thriller correspond à des codes, mais il faut détourner et déjouer ces règles, sans trop s’en éloigner non plus. Ainsi, très souvent dans les films du genre, le coupable fait partie des personnages qui ont été développés au cours de l’intrigue. Avec Marc, nous avons voulu détourner cette règle implicite, en introduisant un coupable que l’on n’a jamais vu. De plus, il fallait que Janvier accepte de se perdre dans sa maladie, accepte de perdre la mémoire, de plonger dans une autre réalité parallèle, plus onirique… C’est à ce prix qu’il trouve la solution, car le coupable aussi vit dans une réalité parallèle.

Abandonner ses illusions... et son uniforme
Perdre la mémoire est ce qui peut arriver de pire à un enquêteur. Janvier est aussi un obsessionnel qui ne supporte pas l’injustice. Un type idéaliste et méticuleux qui a cru en un monde parfait. On peut imaginer qu’au début de sa carrière Janvier prenait un soin maniaque de son uniforme. Aujourd’hui, c’est un homme qui a abandonné ses illusions en même temps que son uniforme !

Habiter le costume
Quand j’ai vu Fabien Aïssa Busetta, qui joue l’adjoint de Janvier, j’ai su que c’était lui ! Il me fait penser à Harold Lloyd, un génie du cinéma muet. Son visage à lui seul remplace une page de texte. C’est un super atout pour interpréter Olivier Ducourt, qui pense, réfléchit et enquête seul dans son coin. Pour habiter les personnages, nous avons beaucoup travaillé avec les costumes, sur leur façon de s’habiller. Même habillé en civil, Ducourt reste un gendarme très structuré, très raide. Alors que Janvier, qui est dans le flou total, est plus à l’aise dans ses vêtements…

La ligne d'horizon
Je suis graphiste de formation et, pour moi, le choix des décors est très important. J’ai passé trois mois dans la région de Boulogne-sur-Mer pour trouver mes deux cent quatre-vingts décors ! J’ai choisi cette région à cause de la ligne d’horizon et de la lumière. J’avais envie du regard perdu de Janvier sur les étendues de sable, le long de ces grandes plages du nord… De même, la brique rouge, les bâtiments très graphiques, typiques de cette contrée, correspondaient absolument à ce que je voulais à l’image.

Un piano pour Janvier
Je n’ai pas choisi Eric Demarsan par hasard : je suis un fou de musiques de film. Il y a dans cette série un travail sur l’abstraction et je voulais une bande-son qui traduise cela. J’aime la façon dont Eric masque ses mélodies. Il travaille sur un certain type d’accords, ce qu’il fait est parfois atonal, un peu abstrait… Pour accompagner Janvier le solitaire, Demarsan a choisi le piano. C’est aussi un homme qui se perd, alors les notes de piano sont parfois déstructurées, descendantes, comme s’il tombait en spirale… Bien sûr, nous aurions pu prendre d’autres options, comme une musique jazzy par exemple qui aurait réchauffé la série. Mais j’ai décidé de ne pas réchauffer !

Entretien avec Marc Herpoux, coscénariste de la série.

Quand la psychologie fait l'intrigue
C’est vraiment le côté obsessionnel de cette histoire qui m’a séduit et que j’ai voulu travailler. C’était aussi l’envie d’Hervé. Travailler sur le côté maniaque du personnage qui ne lâche pas et qui petit à petit s’isole… On voit qu’il lutte contre sa hiérarchie, puis il commence à lutter contre sa famille et, à la fin, il finit par lutter contre lui-même ! Il fallait entrer dans le mental du personnage, au point que c’est la psychologie du personnage qui fait l’intrigue. Et puisqu’on était dans la psychologie d’un personnage, pourquoi ne pas tendre vers l’onirisme… et c’est là que nous est venue l’idée d’en faire un malade qui justifierait, pour le spectateur, qu’il puisse « voir » les disparues, qu’il se retrouve dans un espace-temps complètement décalé…

Une pure enquête policière
Plus qu’un thriller ou un polar, pour moi cette série est une enquête policière. C’est vraiment un personnage qui cherche un coupable qu’il ne connaît pas, dans la lignée des Maigret… Le polar, c’est plutôt un flic qui connaît l’assassin et qui cherche à l’arrêter, tandis que le thriller, c’est une personne embringuée malgré elle dans une machination, c’est L’homme qui en savait trop. De plus, je pense que l’enquête fonctionne bien quand le personnage est extérieur au monde et, du coup, il peut se permettre d’avoir un jugement sur le monde… c’est quelqu’un qui peut rentrer dans l’intime, poser des questions inhabituelles… Et à travers ça, on peut se permettre de dépeindre son regard sur nos contemporains, sur la façon dont une société s’organise, dont elle se pense. L’enquête policière offre la possibilité de jouer avec les interdits : qu’est-ce qui est permis, qu’est-ce qui n’est pas permis ?

Prendre un autre chemin
Au début, Janvier ne cherche pas au bon endroit. Janvier doit se tromper sur ce qui a priori devrait être incontournable, c’est-à-dire ce qui est raisonnable, logique, presque mathématique. Au début, il est dans ce registre. Il mène une enquête, on est dans Les Experts : d’où vient l’assassin ? Est-ce qu’il a laissé des traces, des empreintes génétiques… Pour que ça marche, il fallait que le début soit hyperréaliste, que les gens se disent : « C’est la bonne façon de mener une enquête ! », et nous, petit à petit, on devait les amener à penser : « Non, c’est pas du tout la bonne solution, il ne trouvera jamais… Pour coincer le coupable, il faut aller ailleurs, prendre un autre chemin. » II fallait aussi qu’on ait le regard de quelqu’un de rationnel. C’est ainsi qu’est né le personnage de Ducourt, à l’opposé de Janvier… Ducourt ne bouge pas, il reste sur sa ligne et permet au spectateur de comprendre à quel point Janvier est en train de changer. Ducourt devient une espèce de référent rationnel. Au début, ils s’entendent bien tous les deux, l’enquête va dans le même sens, et quand Janvier quitte ce terrain-là, Ducourt ne suit plus, ne comprend plus, du coup le spectateur se dit « Bon ça va, c’est OK, ce mec à l’écran ne comprend pas non plus, c’est bien Janvier qui est barré ».

Surréalisme
Ensuite, le talent d’Hervé a consisté à mettre tout cela en place, de manière concrète. Mais, dès le scénario, nous avions commencé à aborder les éléments plastiques, parce qu’on savait que ça allait faire partie intégrante de la narration. Qu’installer petit à petit ce décalage nous amènerait vers ce que justement la télé n’aborde pas souvent : le surréalisme...




























__________________________________________


www.devant-soi.com

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
DeRNieR-SouRiRe
Admin : Sélénia
Admin : Sélénia

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2007
Messages: 16 994
Date de naissance: 27/03/1976
Localisation: Dans les nuages
Sexe: Féminin
Signe du Zodiaque: Bélier (21mar-19avr)
龍 Dragon

MessagePosté le: Mer 13 Fév 2008 - 11:51    Sujet du message: FRANCE 3: LA PROGRAMMATION Répondre en citant

Marseille, Cité Kalliste. Barres de béton délabré, ordures ménagères et mobiliers encombrants parsemés tout autour… Un décor inhospitalier dans lequel le réalisateur Jean-Michel Papazian a baladé sa caméra plusieurs mois durant aux côtés de Didier Bonnet, qui dirige une petite entreprise de nettoyage, et deux de ses salariés.

Les habitants de la cité se sont donné pour mission de nettoyer le bâtiment et, à travers elle, d’encourager une prise de conscience collective de la dégradation de leur lieu de vie.

Quartier nord de Marseille, Cité Kalliste, bâtiment H. Dans cette copropriété privée peu soucieuse de l'entretien de l'immeuble, les habitants, las des pannes récurrentes d'ascenseur et du vide-ordures toujours bouché, ont pris l'habitude de tout jeter par la fenêtre. Détritus, emballages, matelas, voire frigos, gazinières ou bouteilles de gaz. Tout y passe…

Circuler au pied de la barre devient un vrai danger. Même les chats ne s’y aventurent plus. « Il peut tomber quelque chose à tout moment », témoigne Payet, un résident de la cité, salarié de l’entreprise de nettoyage créée par Didier Bonnet, entrepreneur social.

Equipé de gants et du masque de rigueur, il ratisse chaque matin les alentours du bâtiment H, nourrissant l’espoir vain qu’un jour il n’y ait enfin plus rien à ramasser… « Les gens n’ont aucun respect pour notre travail, s’insurge Mourad, un collègue de Payet. Chaque soir, ils continuent à jeter leurs ordures par les fenêtres, considérant que nous sommes payés pour ramasser ! ».

Un documentaire surprenant, à découvrir sur France 3 vendredi 29 février à 23h25. Ce documentaire a été primé au Festival international du scoop d’Angers et au Festival européen des 4 écrans.
__________________________________________


www.devant-soi.com

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:05    Sujet du message: FRANCE 3: LA PROGRAMMATION

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Monde De Selenia Index du Forum -> La Cité interdite -> Les loisirs d'Arthur -> TV -> Archives TV 2008 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com